Exposition AMALGAME au Moulin de Chatillon.

Un groupe créé par l’envie d’être ensemble de temps à autre, de faire une exposition, de rire, de partager, puis trois petits tours et nous recommençons plus loin…Affiche-Au-moulin-de-chatillon

Nous sommes heureux d’être accueillis par l’asamec, et pour encore mieux partager….Vente aux enchères.jpg

Un groupe, on imagine quelque chose d’unifié.  mais lorsqu’on précise,  un groupe… d’artistes, l’esprit s’interroge davantage. Quand finalement on dit “Amalgame”, il faut passer par la case dictionnaire et sourire.               L’amalgamation c’est l’action du mercure sur les métaux, surtout l’or et l’argent.

Mercure, est-ce celui que les grecs nommaient hermès, le messager des dieux aux talons ailés ce patron des voyageurs ou des marchands, ou celui du vif argent?

Sommes-nous vers la pierre philosophale des alchimistes pour transformer le plomb en or? Amalgame c’est aussi, dit la phrase suivante,  un ensemble d’éléments disparates. Là, on se rapproche sans doute de la vérité.   C’est une association de faiseurs.
Un ensemble d’artistes, tous mus dans la volonté de créer.

Bien différents les uns des autres, mais avec en commun l’envie de trouver l’or au fond de soi, et de l’offrir en pépite à l’amateur d’art.  Des outils, des matières distinctes pour chacun d’eux, chacune d’elles, peintres, sculpteurs, ils font des réalisations bien personnelles, des mates, des brillantes, des abstractions, des figurations, Chacun suit sa voie, son chemin, et de temps à autre, pour son plus grand plaisir il vient partager des instants avec les autres artistes du dit groupe, et pour le visiteur qui porte ses pas vers lui, les chemins se croisent, s’unissent s’amalgament en œuvre à emporter en mémoire, ou chez soi, pour les plus passionnés.                                                                     

                                                                                    Dans ce groupe dont le président est Philippe Desvignes, l’on trouve, dès le commencement de ce petit monde là tout d’abord 

Yola Paris, aux talents doubles, artiste jusqu’au bout des doigts, elle peint pour dire au monde la couleur et les espoirs, sur toile ou  papier, et pour faire des récréations et les partager, sur porcelaine délicate.

Puis

Jean Mercier a pris des anciens et de nos maîtres, le réflexe d’aller sur le sujet, in situ… La peinture n’est que couleur, traces de pinceau qui se côtoient. Mais là, magie du point de vue, de près, le chaos règne et flirte avec l’abstraction, un pas en arrière et le paysage se met en place, comme si nos yeux le mettaient au net.

 Christian Raffin, à l’acrylique ou huile, sur toile et papier, donne à voir une humanité en marche et en ville haute en couleurs, parfois dans l’intimité d’un boudoir ou sur les sentiers des amoureux de la petite reine. Il  présente aussi des personnages sculptés dans la mouvance de ses œuvres.

 Didier Revel, lui met dans un geste l’idée d’un paysage, ou de taches qui forment un tout, et des morceaux s’assemblent, polaroïd qui raconte un instant délicat, poli comme un galet lumineux.

 Marc Sautier manie le pinceau comme le chef d’orchestre manie la baguette, et ce sont ces mouvements d’un rythme intérieur que l’on retrouve à scander sur ses toiles et selon ses couleurs 

Marie c Mignonneau, sérielle peintre, sculpteur parfois, soit elle joue des couleurs, soit elle reste dans la matrice des sombres et clairs. Elle cherche des débuts de sourire, et il ne faut pas craindre s’approcher au plus près de la toile, si l’on aime les surprises.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s