Exposition AMALGAME au Moulin de Chatillon.

Un groupe créé par l’envie d’être ensemble de temps à autre, de faire une exposition, de rire, de partager, puis trois petits tours et nous recommençons plus loin…Affiche-Au-moulin-de-chatillon

Nous sommes heureux d’être accueillis par l’asamec, et pour encore mieux partager….Vente aux enchères.jpg

Un groupe, on imagine quelque chose d’unifié.  mais lorsqu’on précise,  un groupe… d’artistes, l’esprit s’interroge davantage. Quand finalement on dit “Amalgame”, il faut passer par la case dictionnaire et sourire.               L’amalgamation c’est l’action du mercure sur les métaux, surtout l’or et l’argent.

Mercure, est-ce celui que les grecs nommaient hermès, le messager des dieux aux talons ailés ce patron des voyageurs ou des marchands, ou celui du vif argent?

Sommes-nous vers la pierre philosophale des alchimistes pour transformer le plomb en or? Amalgame c’est aussi, dit la phrase suivante,  un ensemble d’éléments disparates. Là, on se rapproche sans doute de la vérité.   C’est une association de faiseurs.
Un ensemble d’artistes, tous mus dans la volonté de créer.

Bien différents les uns des autres, mais avec en commun l’envie de trouver l’or au fond de soi, et de l’offrir en pépite à l’amateur d’art.  Des outils, des matières distinctes pour chacun d’eux, chacune d’elles, peintres, sculpteurs, ils font des réalisations bien personnelles, des mates, des brillantes, des abstractions, des figurations, Chacun suit sa voie, son chemin, et de temps à autre, pour son plus grand plaisir il vient partager des instants avec les autres artistes du dit groupe, et pour le visiteur qui porte ses pas vers lui, les chemins se croisent, s’unissent s’amalgament en œuvre à emporter en mémoire, ou chez soi, pour les plus passionnés.                                                                     
Lire la suite « Exposition AMALGAME au Moulin de Chatillon. »

Publicités

 Belle et douce Année pour vous.

5-genevie-736

                                Santé, Bonheur et Créativité en 2017              __________________________________________________

Avec les amis d’Amalgame à Courlon

Commencer l’année en bonne compagnie, les amis peintres et sculpteurs vont être là, à Courlon, dès que je reçois l’affiche, je la mets en ligne , afin de dire l’heure et la date du vernissage

A Bien vite

 

 

C’est le mois prochain en octobre

Dominique Dorseuil ouvre les portes de son Atelier à Aulnay-la-Rivière.

Elle nous y présente son travail pour ces journées de portes ouvertes des ateliers du Loiret durant le week end des 15 et 16 octobre 2016.

L’année « d’avant avant », et celle passée, déjà, elle m’avait accueillie,mettant mes œuvresimg_7189 sur ses murs.

Là sur la photo, vous pouvez la découvrir souriante, après les journées bien remplies de l’année passée. Elle est installée sur un fauteuil houssé Made by dominiquedorseuildesign.

Derrière, vous reconnaissez ? Ce sont quelques unes de mes toiles

Si je n’ouvre pas mes portes de mon atelier c’est que je vis en Seine et Marne, en frontière du Loiret, alors que pratiquement toutes mes activités, des loisirs aux achats, c’est dans le Loiret qu’elles se passent. Les amitiés y naissent aussi.

Cette année, Dominique ouvre plus grand sa porte, et nous serons plus nombreux :

Szendy Grindhila créatrice de bijoux,
Philippe Fautrez sculpteur (je vous ai parlé de son travail à Auxy)
Jean- Paul Ben conteur et passeur de mots qui donne en spectacle « Le Satyre »

de Victor Hugo

et moi même     Marie Claude     Mignonneau     peintre et  sculpteur,

Si vous cliquez sur ce lien, vous découvrirez le programme que Dominique a préparé                                     portes-ouvertes1

Donc si vos pas sont en cette région, nous aurons le plaisir de partager ces journées avec vous.

 

 

Ho, primée

 Auxy le jour du Vernissage…

Des talents mélangés, exposition dense du fait des  33 artistes  qu’il faudrait tous citer pour vous les faire découvrir, avec des expressions très différentes dans une  mise en scène de Johnny Lebigot et son équipe, pour l’agrément des visiteurs.

Deux sculptrices Lily Elbaz-Gagnepain et Isabelle Rousseau ont eu la joie de voir leur travail récompensé, j’étais dans mon coin, déjà heureuse pour elles, leur travail le méritait bien.

Puis mon nom fut cité. Ho? ho! Cela fait toujours partie de ces petites joies qui apaisent un peu les doutes qui ne peuvent qu’exister lorsque l’on est derrière les pinceaux, dans une voie nouvelle.

Une série neuve lorsqu’on l’expose, on s’expose dans le même temps.

Là, les yeux se sont posés,  (notamment ceux d’Agnès Chantereau, conseillère départementale) ils ont apprécié .

Il y avait discours et remise des prix.

Oui, comme à l’école, sans les rubans autour du livre qui avait été oublié, cela signifiant que la journée de notre conseillère avait dû être bien remplie.

Mais le diplôme était présent « prix du conseil départemental » et le plaisir qui en découlait avec. Une accolade et un sourire et  ma journée gagnait de la lumière.

Avec l’envie de peindre encore et encore.